CXQTalons QINamp;X Femme Pointy Toe Talons Chaussures Bouche Peu Profonde Bloc Black Suede owYqf

B07CZ2YK73
CXQ-Talons QIN&X Femme Pointy Toe Talons Chaussures Bouche Peu Profonde Bloc Black Suede owYqf
CXQ-Talons QIN&X Femme Pointy Toe Talons Chaussures Bouche Peu Profonde Bloc Black Suede owYqf
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Camper Spiral Comet Bottes Chelsea Femme Noir Black 007 9gUTDBDRG
Le direct
Hush Puppies Panton Jade Flat Sandal hCPTD9XUK
sOliver 26212 Bottes Rangers Femme Rose QD57jkMECj
Mot de passe oublié Pas encore de compte ? Lacoste Explorateur Sport 117 2 Cam NVY Basses Homme Noir Blk PGEyH
Actualité
Newsletters Actualité Inscrivez-vous gratuitement !
Suivez-nous sur
Video Player is loading.
0:00
0:00
Loaded : 0%
Progress : 0%
Stream Type LIVE
0:00
1x

This is a modal window.

Beginning of dialog window. Escape will cancel and close the window.

End of dialog window.

Skip ad

Le ministère des Solidarités a essayé de remettre les pendules à l'heure concernant les retraités. En effet, contrairement aux idées reçues, la France en compte actuellement 17,2 millions et non 16 millions. Par ailleurs, le taux de pauvreté des retraités est en moyenne de 6,6% alors que celui de l'ensemble des ménages français est de 14,2%. Ils sont deux fois moins pauvres que ces derniers. - L'édito Eco de Nicolas Doze, du mercredi 16 mai 2018, sur BFMTV.

Chaque matin, dans Première Edition, Nicolas Doze décrypte les grands faits de l'actualité économique avec son ton direct et sans concession.

BFMTV, 1ère chaîne d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

Le ministère des Solidarités a essayé de remettre les pendules à l'heure concernant les retraités. En effet, contrairement aux idées reçues, la France en compte actuellement 17,2 millions et non 16 millions. Par ailleurs, le taux de pauvreté des retraités est en moyenne de 6,6% alors que celui de l'ensemble des ménages français est de 14,2%. Ils sont deux fois moins pauvres que ces derniers. - L'édito Eco de Nicolas Doze, du mercredi 16 mai 2018, sur BFMTV.

Chaque matin, dans Première Edition, Nicolas Doze décrypte les grands faits de l'actualité économique avec son ton direct et sans concession.

À lire ensuite Manufacturier urbain: l'histoire du ...

Publié le 09/06/2016 à 11:15

(Photo: 123rf.com)

L’Afrique post apartheid. La Colombie post guerre de la drogue. La Thaïlande post guerre civile. Trois situations qui un point commun: le Canadien Aisun Femme Stable Basse Talon Moyen Lanière Voyage Fille Sandales Brun 5pE40P73
, spécialiste des négociations en situations complexes.

Kahane a écrit « Solving Though Problems, Transformative Scenario Planning » et « Pouvoir et amour : théorie et pratique des transformations sociétales ». Hier il a présenté « Collaborer avec l’ennemi : comment travailler avec des personnes avec qui vous êtes en désaccord, que vous n’aimez pas ou en lesquelles vous n’avez pas confiance », lors du Rendez-vous de l’innovation sociale, organisé par le Réseau québécois en innovation sociale au Salon 1861 à Montréal.

SUIVEZ-MOI SUR TWITTER: diane_berard

LISEZ MON BILLET PRÉCÉDENT

Pourquoi est-ce si difficile de collaborer?

On oublie souvent qu’en français, le verbe collaborer a deux sens :

1- travailler ensemble

2- trahir les siens, comme ce fut le cas des collabos pendant la Seconde Guerre mondiale.

Lorsqu’on traite avec des gens qui ne pensent pas comme nous, c’est le seconde définition qui prend tout son sens. Nous avons le sentiment que collaborer équivaut laisser tomber ses valeurs et ses principes. Vu sous cet angle, personne n’a envie de collaborer avec « l’ennemi », fut-il une ONG, une grande entreprise ou la société civile. Il n’y aura pas de collaboration fructueuse entre des ennemis tant qu’ils n’adopteront pas la première définition.

Ce qu’il faut savoir lorsqu’on collabore avec un « ennemi »

1- En contexte difficile, la collaboration est toujours un second choix

En contexte difficile, la collaboration est toujours un second choix

On essaie de s’adapter ou alors on tente de forcer, d’imposer notre solution à l’autre. On collabore quand on n’a pas le choix.

2- La tension ne disparaît pas

La tension ne disparaît pas

Nous pensons que nous devons collaborer. Mais nous pensons aussi que nous ne devrions pas. Cette pensée demeure dans notre tête et celle de nos vis-à-vis tout au long du processus de négocation.

3 réalités de la négociation avec l’ennemi

1- La négociation ne marque pas la fin du combat

La négociation ne marque pas la fin du combat

Négocier avec l’ennemi c’est faire des allers-retours entre le combat et la négociation. Adam Kahane cite le cas du Sustainable Food Lab , qui vise à créer des chaînes d’approvisionnement durables. Elle réunit les grandes entreprises, les gouvernements et la société civile. « La négociation seule n’aurait jamais suffi à convaincre les grandes entreprises d’adhérer à cette initiative. Il a fallu les manifestations citoyennes pour compléter le processus. »

­
­
­
Récréatif
Contactez-nous | EMPLOIS | Acheter des billets
Mercredi 10 Janvier 2018
Photo:
Natasa Djermanovic

Même si l'entraineur-chef de l'équipe de hockey masculin des Gee-Gees de l'Université d'Ottawa Patrick Grandmaître n'en est qu'à sa deuxième saison dans la ligue, il est déjà connusur la scène nationale. Celui-ci a été entraineur adjoint de l'équipe des étoiles U SPORTS du 13 au 14 décembre dernier à St. Catharines en Ontario.

« De manière générale ce fut une expérience assez incroyable, a déclaré Patrick Grandmaître. Passer du temps avec les autres entraineurs de différents programmes dans d'autres conférences, voir leur vision des choses sur différentes situations est une expérience vraiment enrichissante en tant qu'entraineur et avoir les résultats escomptéssur la glace n'était quela cerise sur le gâteau!»

S'opposant aux membres de l'alignement du championnat mondial junior de Hockey Canada, l'équipe des étoiles de U SPORTS a décroché sa première victoire 3-0, puis a répété l'exploit 4-3 le jour suivant. « Notre mission était de pousser Équipe Canada, de pousser les jeunes joueurs à se dépasser et à montrer ce qu'ils peuvent faire au moment critique », indique Patrick Grandmaître. « Hockey Canada était vraiment ouvert quant à ce qu’on encourage les jeunes dans la bonne direction. Le style de jeu n'était pas agressif ou dangereux. Nous avons eu droit à du vrai bon hockey! »

Ériger une équipe étoile

Alors que Grandmaître, en plus de l’entraineur-chef Brad Peddle (St. FX) et des assistants Mark Howell (Calgary) et Trevor Stienburg (Saint Mary’s), guidait l’équipe vers une paire de victoires en décembre, le travail des entraineurs des étoiles a débuté bien avant l'atterrissage à St. Catharines. Ils ont dû dans une première étape former un alignement de 21 joueurs pour affronter Équipe Canada.

Composer une équipe étoile est plus complexe que de simplement choisir les meilleurs marqueurs et joueurs défensifs pour se rassembler sur la ligne bleue a précisé Grandmaître.

L’équipe a été formée pour jouer àhaut niveau et se battre. C’est ce que nous avons montré, explique Grandmaître. Bien sûr de nombreuxjoueursauraient pu faire partie de l’équipe. Les entraineurs devaient également soumettre leurs sélections des étoilesdébutnovembre, ce qui a laissé peu de temps aux joueurs pour montrer de quoi ils étaient capables au sein de U SPORTS. Les joueurs ayant commencé doucement ou les recrues qui devaient faire leurs preuves dans la ligue ont pu manquer leur chance.

Seulement quatre des 21 joueurs de l’alignement provenaient des Sports universitaires de l’Ontario (SUO), mais Grandmaître a maintenu qu'il ne s'agissait pas d'un indicateur de la qualité du talent au sein de la conférence comparée aux Sports universitaires de l’Atlantique et de l’Ouest du Canada. Deux entraineurs (présents l'année dernière) ont eu un peu plus d’influence sur les choix que nous avons faits pour obtenir une équipe compétitive de haut niveau, dit Grandmaître. Ce n’est pas que leur réputation était en jeu, en revanche comme il s’agissait de leur deuxième fois, ils savaient de quels types de joueurs nous avions besoin... Nous essayions de construire l’équipe la plus compétitive pour jouer du bon hockey compétitif et être à l’aise avec l’équipe alors que nous commencions les matchs.

Une première victoire des Étoiles contre Équipe Canada

Lors de leur premier match contre l’équipe sélectionnée du camp, les étoiles ont su maintenir un avantage d’un but loin dans le match avant de marquer deux buts dans une cage déserte pour obtenir une victoire 3-0. «Tu arrives à ce moment, au cours des cinq dernières minutes du match, où tu crois vraiment que tu vas gagner, déclare Grandmaître. Tu vois les gens qui essaient d’y croire, les jours qui tentent de remporter de grosses mises au jeu, de garder le jeu simple, de jouer sans extravagance. Tu vois cette face de ton équipe, qui n’était pas construite comme une équipe étoile.»

«Nous avons bien joué, mais nous n’avons pas joué une partie complète. Parfois nous nous sentions un peu dépassés par leur vitesse. Cependant, les gars ont sans cesse tenté de bloquer les tirs et de jouer comme en séries éliminatoires», explique-t-il. Déterminés à prouver que leur victoire n’était pas un coup de chance, les étoiles sont revenus sur la patinoire le lendemain prêts à recommencer.

«Je leur ai demandé le jeudi matin comment étaient leurs jambes. Beaucoup des gars me disaient qu’elles étaient vraiment lourdes, précise Grandmaître. Nous ne savions pas face à quel genre d’équipe nous serions. Nous avons mieux joué la seconde journée.»

Alors que les étoiles trainaient rapidement dans le match, ils se sont défendus pour resserrer les scores, puis ont échangé quelques buts pendant le temps réglementaire. Le match semblait s’enliser vers un temps supplémentaire avant que Jason Fram (Alberta) ne marque qu’avec six secondes restantes pour assurer la victoire. Quand nos joueurs ont vu qu’ils pouvaient réussir pour un deuxième jour consécutif, ils sesont sentis plus confiants, ont mieux joué avec la rondelle et n’étaient plus aussi simplistes, justifie Grandmaître. Nous avons été capables de montrer un meilleur jeu, bien plus que le premier jour, ce qui nous a permis d’avoir confiance.

Beaucoup d’apprentissages à retenir après avoir entraîné les étoiles

De retour de St. Catharines et se préparant pour la deuxième moitié de la saison des Gee-Gees, Grandmaître explique qu’il a eu le temps de comprendre les stratégies de ses collègues. « Ce sont des gars qui ont beaucoup d’expérience et qui ont participé à beaucoup de championnats nationaux, dit-il. C’est bien de voir qu’ils ne font pas qu’une seule chose et que nous avons des méthodes complètement différentes ici. »

Alors qu’il a pu apprendre beaucoup en entraînant les meilleurs joueurs U SPORTS, il précise qu’il a également observé de nombreux points communs entre les étoiles et les joueurs de l’alignement des Gee-Gees. « Beaucoup de nos gars ne sont pas loin d’être des étoiles dans cette ligue », déclare-t-il.

« Au plan personnel, j’ai appris, j’ai gagné de grands matchs et j’ai vu du bon hockey. »

Autres nouvelles

PARTICULIERS

PROFESSIONNELS

ESPACE CLIENT MAAF VIE

Vous pouvez déclarerun sinistre survenu dans votre logement, mobil-home ou un sinistre de responsabilité civile.

Plusieurs possibilités pour déclarer votre sinistre

UGG Australia Pantoufles W Alena Blk 9YE9X

Une fois votre déclaration terminée, vous recevrez un mail de confirmation avec les références de votre dossier et les coordonnées de votre conseiller en indemnisation et services.

En cas de dégât des eaux :

Pour faciliter votre déclaration, téléchargezle constat amiable qui vous sera utile :

Télécharger le constat amiable pour un dégât des eaux

Que dois-je faire ?

En cas de vol - vandalisme

Portezplainte Déclarez délai de 2 jours Dans le cas d'un logement donné en location,

Pour tout autre sinistre

délai de 5jours délai est porté à 10 jours

Les étapes de votre indemnisation

Votre déclaration est transmise à un conseiller en indemnisation et services . Selon vos garanties, il vous règle directement à réception des justificatifs ou il missionne un expert en fonction des dégâts.

Votre déclaration est transmise à un conseiller en indemnisation et services L'expert évalue sur place verser un acompte indemnisé sous 48h

Vous bénéficiez également de nos services d'assistance habitation

Appelez le 24h/24, 7j/7, y compris week-ends et jours fériés De l'étranger + 33 5 49 16 17 18 Pour les sourds et malentendants :

Les services de MAAF Assistance :

Quelques conseils

Pour nous permettre d'évaluer vos biens

Quelques conseils pour protéger votre logement après le sinistre

En cas d'incendie ou de vol

En cas de dégât des eaux

Pour plus d'informations sur l'assistance habitation, reportez-vous aux conditions générales de votre contrat.

- du lundi au vendredi de 8h30 à 20h - le samedi de 8h30 à 17h
Prendre rendez-vous
Appeler un conseiller

Service et appel gratuits - du lundi au vendredi de 8h30 à 20h - le samedi de 8h30 à 17h

Trouver une agence MAAF

JSHOE Chaussures De Danse Pour Femmes Latin Salsa/Tango/Thé/Samba/Moderne/Jazz Chaussures Sandales Talons HautsSilverheeled6cmUK45/EU36/Our37 6GQQVE4Et
- MAAF recrute - Comment résilier - Nos applications - Sandales plates/tongs avec brillants/strass brides en T été/vacances Plastique noir / extravaguant CcD3y

Nous suivre

NVXIE Femmes Chaussures en Cuir Appartements Bottes Martin Cuir Véritable Pointe Pointue Automne Hiver Travail de Partie 2EUR36UK354 KhC3XGYc

Assurance auto

Rejoignez la communauté#CommentJASSURE, on vous attend!

Particuliers

Professionnels